Posts Tagged ‘chien’

Le permis pour chien est obligatoire en Suisse

CCPT | 28/10/2010 in Article | Comments (0)

Tags: , ,

Le permis pour chien a été voté en 2008 par nos voisins Helvètes, il est désormais obligatoire pour tous les suisses qui souhaitent adopter un chien, ou qui sont déjà propriétaires d’un chien acquis après septembre 2008.

En quoi consiste ce « permis à chien » ? Il s’agit de faire effectuer un stage au propriétaire de l’animal, de 4 heures de cours au moins, avec un éducateur canin. Certains cantons augmentent même le nombre d’heures selon la catégorie du chien. Ainsi, à Lausanne, un propriétaire de Rottweiler (dit « chien dangeureux ») doit effectuer 72 heures de formation !

Au programme : apprendre à comprendre le langage du chien, les exercices d’obéissance de base (comme la marche en laisse), la socialisation de l’animal, et un parcours en ville (monter dans l’ascenseur, prendre le bus…)
Pourquoi un permis pour chien ?

Cette décision fait suite aux nombreuses blessures qui ont été causées par des animaux mal éduqués et qui ont sensibilisées l’opinion publique (encore 3 000 morsures ont été déclarées en 2009).

Ce sont 40 000 propriétaires de chiens qui sont concernés par cette nouvelle mesure, et les réactions sont mitigées. Certains déplorent le prix de ce stage (25 francs suisses soit 18 euros) et affirment savoir éduquer un chien pour la simple et bonne raison qu’ils en ont déjà eu.

D’autres sont ravis de se voir inculquer de précieux conseils pour vivre mieux au quotidien avec leur animal de compagnie. La majorité des maîtres reprennent même des heures de cours supplémentaires.

source : http://wamiz.com/chiens/actu/le-permis-pour-chien-est-obligatoire-en-suisse-0965.html


Détecteur anti-bombes : le chien qui valait 19 milliards de dollars

CCPT | 22/10/2010 in Article | Comments (0)

Tags: , ,

Dans leur lutte (vaine ?) contre la guerre et le terrorisme en Irak ou Afghanistan, les USA investissent des centaines de millions de dollars tous les ans. La JIEDDO, Joint IED Defeat Organization, est par exemple l’organisation américaine en charge de la lutte en Irak contre les engins explosifs improvisés (Improvised Explosive Devices, IED). Une information démontre que le chien, le, meilleur ami de l’homme, se révèle aussi le meilleur ami des finances publiques…

Mieux que les drones, les détecteurs de métaux, les détecteurs de bombes, les “renifleurs” de produits chimiques, les caméras espion ou le reste : oubliez et pensez canidé !

Dans l’arsenal des armes et gadgets à disposition dans la détection de bombes, rien de tel que le chien. Oui, le chien. Point. Malgré une flopée de gagdets dans la localisation de bombes ou mines, l’armée américaine en localise seulement la moitié en Irak ou en Afghanistan. Ce chiffre grimpe à 80 % lorsque les patrouilles sont accompagnées d’un chien renifleur…

Alors que de plus en plus des bombes artisanales sont confectionnées à base d’engrais et de produits chimiques, les détecteurs de métaux se révèlent de moins en moins efficaces pour ne pas dire inutiles tout court. Le chien au contraire… Et quand on sait que le nombre d’attentats augmente, on peut s’interroger sur l’efficacité de ces “gadgets” high-tech.

Depuis la création en 2004 de la JIEDDO, plus de 19 milliards de dollars auront été engloutis dans le perfectionnement des méthodes de détection. De quoi faire tousser le congrès dont certains membres commencent à s’interroger sur le bien-fondé de telles sommes versées. “Il est encore difficile de lier fonds dépensés et résultats positifs“, souligne une note du congrès US.

Ou les détecteurs technologiques demandent encore et toujours amélioration. Ou les terroristes disposent d’un coup d’avance. Ou patrouillez constamment avec un chien. 19 milliards de billets verts ça en fait combien de chien sur le terrain (et de tonnes de croquettes) ?

source : http://www.gizmodo.fr/2010/10/22/detecteur-anti-bombes-le-chien-qui-valait-19-milliards-de-dollars.html


Chien : votre animal est-il plutôt optimiste ou pessimiste ?

CCPT | 17/10/2010 in Article | Comments (0)

Tags: , , ,

Grande-Bretagne – Des chercheurs britanniques ont mené une expérience surprenante, qui leur permet aujourd’hui d’affirmer que certains chiens peuvent être considérés comme optimistes, alors que d’autres seraient de nature plus pessimiste.

Si votre chien se sent mal dès que vous sortez de chez vous, c’est qu’il est d’un tempérament pessimiste. C’est ce qu’affirment des scientifiques qui se sont attachés à montrer que les chiens peuvent, en quelque sorte, voir leur gamelle à moitié vide, ou à moitié pleine.

Évidemment, si l’on suit cette logique, les animaux pessimistes se croient abandonnés par leur maître, quand les optimistes sont sûrs que celui-ci reviendra.

Les propriétaires pourront ne pas être surpris d’apprendre que les chiens ont des personnalités proches de celles des humains. Mais pour les chercheurs, cette caractéristique expliquerait pourquoi certains animaux sont « contents » d’être laissés, tandis que d’autres souffrent d’anxiété en cas de séparation.

L’équipe de scientifiques a étudié le comportement de 24 chiens dans deux chenils. Tous aboyaient et grattaient à la porte lorsqu’ils étaient laissés. Puis, chaque chien a été entraîné à reconnaître qu’une gamelle placée à un endroit serait pleine tandis qu’une autre située à un autre endroit, serait vide. Une fois les chiens habitués à reconnaître la gamelle contenant la nourriture, les chercheurs ont placé celle-ci dans un endroit « neutre ». Là, certains chiens « optimistes » restaient à côté de la gamelle, certains de finir par y trouver de la nourriture. Les autres, plus stressés, furent à l’inverse qualifiés de « pessimistes ».

D’autres études devraient venir en renfort de ces résultats, obtenus sur un échantillon canin somme toute assez limité.